Accueil  /  Libre Tribune  /  Burkina Faso: ATTAQUE...

Burkina Faso: ATTAQUE TERRORISTE, Des Burkinabés appellent à l’union sacrée

Etat Major Burkinabe | PHOTO: Paul Yapi
      La coalition djihadiste active dans le nord du Mali, Nusrat al-Islam wal-Muslimin a revendiqué les attaques qui ont secoué la capitale burkinabè le vendredi 2 mars dernier. Dans un message envoyé au site mauritanien Alakhbar, la coalition djihadiste a affirmé avoir agi en réponse à la mort de plusieurs de ses leaders dont le chef djihadiste Mohamed Hacen Al-ançari dans un raid de l’armée française dans le Nord mali. Face à cette barbarie qui a fait 16 morts dont 8 assaillants et 80 autres blessées, certains Burkinabè appellent à l’unisson. Il s’agit notamment de Hervé Ouattara président du mouvement Citoyens Africains pour la renaissance et représentant du Front Anti CFA au Burkina Faso et de Me Arouna Savadogo, président du Tocsin joint au téléphone par Fasozine.
 
Hervé Ouattara président du mouvement Citoyens Africains pour la renaissance 
«Nous avons cette attaque au lendemain du procès du putsch manqué de septembre 2015. Mais dans le même temps, l’attaque de l’ambassade de la France ne permet pas de comprendre le but réel de cette barbarie. Parce que certains commentaires disent que cette attaque est liée au jugement du putsch manqué. Nous pensons donc qu’il faut faire face à cette histoire de terroristes dans un élan de solidarité. Parce que quelque soit les motivations de ces terroristes, c’est l’élan patriotique de chaque Burkinabè qui est important sinon nous allons tous crever. Parce qu’ils ne cherchent pas à savoir de quel parti politique nous sommes. Ils tirent sur tout ce qui bouge. Que la sécurité ne soit pas seulement du fait des hommes en tenue mais de tous les Burkinabè.»
Me Arouna Savadogo, président du Tocsin.
 
«C’est une grande indignation. Au nom du Tocsin, je voudrais dire au peuple burkinabè d’avoir le courage et de se donner la main pour combattre ce fléau. Parce que les mêmes personnes que nous avons nourrit se retournent contre notre pays au nom d’une quelconque religion. Je ne crois pas qu’ils soient de vrais musulmans. Le Tocsin demande à tous les Burkinabè et à sa diaspora de s’unir pour vaincre ce mal.»
 
Paul Yapi, correspondant VRA Sahel
RUBRIQUE Libre Tribune

PUBLICITE

Commentaires

Lire aussi ...

L'hommage de Laurent Gbagbo à Robert Mugabé:

L'hommage de Laurent Gbagbo à Robert Mugabé:

Le Président Laurent Gbagbo a rendu hommage à Robert Mugabe, ancien Président de la République du Zimbabwe, décédé le 6 septembre 2019. C’est...

Comprendre les violences xénophobes en Afrique du Sud

Comprendre les violences xénophobes en Afrique du Sud

Si Mandela est tant célébré dans l'espace occidental, ce n'est pas que pour sa résilience face à la tentation de vendetta, encore moins pour sa qualité...

 HOMMAGE À DJ ARAFAT DE FELI AWOULABA

HOMMAGE À DJ ARAFAT DE FELI AWOULABA

Le djodjo le djoli garçon a sa maman la belliesse oui fils tu as déjoué tous leurs pronostics et de la haut tu les regardes et tu ries😭😭😭😭 tu continues a contrôler le game....

Fin du calvaire pour les 36 migrants ivoiriens abandonnés dans le désert

Fin du calvaire pour les 36 migrants ivoiriens abandonnés dans le désert

Les 36 migrants ivoiriens abandonnés depuis cinq jours dans le désert, à la frontière tuniso-libyenne, ont finalement pu être secourus après de longues négociations entre l’ambassade ivoirienne, l’OIM...

Eva Joly balance tout sur la Françafrique

Eva Joly balance tout sur la Françafrique

Nous ne résistons pas à l`envie de publier pour nos lecteurs ces extraits du dernier livre de la députée française Eva Joly, détaillant les «crimes»...

LA FRANCE, POMPIER ET PYROMANE AU MALI

LA FRANCE, POMPIER ET PYROMANE AU MALI

Après avoir créé, financé et armé le MNLA (Mouvement National de Libération de l’Azawad) – le mouvement politico-armé par lequel la crise...

BOZOUMA! APPELONS-LÀ BOZOUMA !

BOZOUMA! APPELONS-LÀ BOZOUMA !

Bozouma c'est son petit nom africain qui n'est pas sur son extrait de naissance. J'ai lutté, usé de beaucoup de tactes pour qu'elle me le dise, mais elle n'aimait ...

Top
FLASH