Accueil  /  Libre Tribune  /  Plaidoyer contre la ...

Plaidoyer contre la déforestation

Jacques Mian d'Anomatuepin

À LA BELLE ET MAGNANIME SYLVE

 

Oh toi ! Sylve ombrophile du Congo ou de l’Amazonie ! Toujours drapée dans ton pagne vert. Vert de vessie, quand ça te plaît. Vert impérial en temps ordinaire. Vert sapin lorsque ton humeur devient massacrante. Toujours est-il que de propos délibéré, tu ne te départis jamais de ta verdure qui intrinsèquement fait de toi un réceptacle où se camouflent et se dissimulent de multiples créatures. Sous les yeux bienveillants des divinités qui t’habitent et te gardent : les dryades en tête, mais aussi Artémis, Aphaïa, Anthousai, Attis, Euporie, les Méliades, les Naïades, etc.

Tes essences ligneuses et toi êtes pacifiques, affables, et même débonnaires jusqu’à la pathologie. Vous nous nourrissez en nous procurant des tubercules, des fruits, du gibier, et du fagot pour la cuisson de nos aliments. Vous nous soignez par l’entremise des phytothérapeutes. Vous nous fournissez des matériaux pour la confection de nos meubles, et de nos demeures, ante-mortem et post-mortem. Vous jouez un rôle essentiel dans le cycle des précipitations sans lesquelles la vie s’arrête, ainsi que dans le maintien des écosystèmes et des équilibres écologiques.

Et pourtant, vis-à-vis de toi, que d’ingratitude de notre part ! Bien souvent, certains des nôtres, bûcherons et industriels, qui ne le cèdent point en stupidité se laissent guider par leur lubie destructrice, s’acharnant sur la mère nourricière que tu es. Sous leurs coups de hache, sous l’action de leurs tronçonneuses et de leurs bulldozers, l’ébène, l’iroko, l’acajou, l’okoumé, l’azobé, et tutti quanti, ahanent, grincent, et finissent par s’écraser de leur long, détruisant au passage d’autres espèces végétales, et même certains éléments de la faune.

Que dire de l’action des pyromanes maniaques ? Ô comble ! Ils te réduisent en brasier. Le crépitement qui émane alors de ta combustion tinte à nos oreilles comme le glas de notre existence. Pourrait-il, un jour ou l’autre, être le tocsin qui sonne la fin de tant d’inconscience ?

En effet Sylve, tu nous préviens, quelquefois : « Quelque bataille que vous puissiez engager contre moi, vous perdrez la guerre, in fine. Y a-t-il de la vie au désert ? N’êtes-vous pas constamment en train de dépenser beaucoup d’énergie et d’argent à lutter contre la destruction de la biodiversité ? Ne constatez-vous pas que votre monde se réchauffe de plus en plus ? »

Jacques Mian d'Anomatuepin, texte inédit

 

SOURCE : Jacques Mian d'Anomatuepin
RUBRIQUE Libre Tribune

PUBLICITE

Commentaires

Lire aussi ...

CPI/ REPRISE DU PROCES GBAGBO & BLE: Une vingtaine de cars 60 placs convergent vers la Haye !

CPI/ REPRISE DU PROCES GBAGBO & BLE: Une vingtaine de cars 60 placs convergent vers la Haye !

Audience d'acquitement, Laurent gbagbo, Ble Goudé, La Haye, CPI, panafricains CPI/ REPRISE DU PROCES GBAGBO & BLE: Une vingtaine de cars 60 placs convergent vers la Haye !

      Pour la reprise du procès du président LAURENT GBAGBO et le ministre CHARLES BLE GOUDE ce 1er octobre, ce sont une vingtaine de cars de la DIGNITE et ceux de la LIBERTE...

Afrique/France: « Match retour »

Afrique libre, relation africaine, nouvelle vision, C De Gaulle, L. Gbagbo, P. Lumumba, N. Mandela, anciennes colonies Afrique/France: « Match retour »

Il sera de toute façon contraint de le faire à l’issue du procès de Laurent Gbagbo, à cause des dégâts irréversibles que cette parodie de justice...

RCI: Qui a touché à Laurent Gbagbo a provoqué sa propre mort.

FPI, Malices, Membres FPI, Laurent Gbagbo, Abou Dramane Sangare RCI: Qui a touché à Laurent Gbagbo a provoqué sa propre mort.

Tout ce qui naît, vit et meurt. La Françafrique a connu ses moments de puissance et de gloire. Mais elle finira par mourir de sa belle mort. Les combattants de la souveraineté et...

Top
FLASH